LE DÉFI D’ANTOINE GIANSANTE : CRÉER UNE MARQUE DE PRÊT-À-PORTER 100 % BELGE !

Rencontre avec Antoine Giansante, un entrepreneur du Centre qui s’est lancé un défi de taille : créer une marque de prêt-à-porter 100 % belge !

Après avoir passé son enfance à Chapelle-lez-Herlaimont et ensuite Morlanwelz, Antoine Giansante a fait ses études à Mons, d’abord en Arts appliqués/Publicités et ensuite en sciences de gestion. Profondément amoureux de sa région, c’est à Morlanwelz qu’il vit aujourd’hui avec son épouse, rencontrée sur les bancs de l’école.


A la fin de ses études, la fibre entrepreneuriale déjà bien ancrée, Antoine a créé son agence de communication à La Louvière, avec notamment l’appui de La Maison de l’Entreprise. Il s’est ensuite lancé un pari un peu fou il y a 1 an maintenant : concevoir une marque de prêt-à-porter en Belgique. Opte voyait ainsi le jour !

La marque éco-responsable en est déjà à sa 2e collection lancée pour cet automne. Tout est produit au sein d’un atelier de travail adapté à Philippeville, employant 4 personnes lors des phases de confection.

Opte est un concept unique qui repose sur 3 piliers. « Tout est avant tout conçu localement, dans nos bureaux à La Louvière. Ensuite, le processus de fabrication est basé sur la récupération de fins de rouleaux de l’industrie textile, mis sur le marché secondaire pour en faire du neuf … un concept 100 % en phase avec l’économie circulaire. Enfin, pour éviter de produire inutilement, nous fonctionnons à travers un système de pré-commande en ligne. C’est donc une production sans rebut. »

Ses prochains objectifs ? Permettre à Opte de confirmer sa croissance à travers une gamme de vêtements plus large, une augmentation du volume des ventes mais surtout la création de 6 emplois locaux.

Le Centre, sa région de Cœur !

Antoine est très attaché à sa région. « Souvent dénigrée, j’ai à cœur de la défendre et de mettre en avant ses richesses. Même si elle n’a pas que des qualités, elle a beaucoup de potentiel ! »

« J’aime beaucoup profiter du parc de Mariemont, c’est un endroit que j’affectionne tout particulièrement … Sa nature, son musée, les bois aux alentours. Je mesure la chance d’avoir à deux pas de chez moi un lieu à l’environnement aussi extraordinaire. Culturellement, la région regorge de trésors : le centre de la gravure, le MILL, le CID, … j’aime cet équilibre entre activités culturelles et beautés de la nature. Je suis aussi un grand fan des artistes locaux qui commencent à être connus et de la diversité de cette scène musicale locale. »

Antoine GIANSANTE

« Pour moi, créer Opte à La Louvière, alors que la région a été jusque dans les années ’70 un fleuron de l’industrie textile, c’est contribuer à mon échelle au rayonnement de la Ville et à son nouvel essor. Je suis convaincu de son potentiel de développement grâce à un vivier d’acteurs locaux riches d’idées et de projets. »

Antoine GIANSANTE

Opte était à l’honneur il y a quelques jours au JT de la Une : visionnez le reportage.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.