Réaffections du site de l’Attacat

Le projet consiste à rénover la belle Chapelle Sainte-Marguerite, reconstruire ses extensions et réhabiliter le jardin lapidaire et le Vieux Logis.

Chef de file de l’action proposée :
Ville de Mons

Partenaires / opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
ASBL L’UMONS

Description de l’action :
La belle Chapelle Sainte-Marguerite, située rue des Sars, constitue aujourd’hui l’un des plus anciens bâtiments de la ville. L’origine du bâtiment remonte au début XIVe siècle. En cohérence avec l’identité à la fois réflexive et méditative de ce site religieux historique, nous proposons d’en faire un lieu dédié aux cultures et sciences immatérielles, qui serait cogéré avec l’UMONS.

Le projet de réaffectation repose d’une part sur la présentation en permanence d’un fond d’œuvres d’Anto-Carte dont les sujets peints aspirent au Sacré et d’autre part sur l’accueil du fond précieux qui appartient l’UMONS (ce dernier point doit encore être affiné avec les autorités de l’Université).

Le projet consiste à rénover la Chapelle, reconstruire ses extensions et réhabiliter le jardin lapidaire et le Vieux Logis, et à proposer aux touristes un parcours.

Argumentaire :
La Collégiale Sainte-Waudru, l’ancienne Chapelle des Ursulines (Artothèque) et la Chapelle Sainte-Marguerite constituent ensemble un témoignage architectural religieux unique sur le territoire de Mons.
Un quartier en pleine mutation avec la restauration de la Chapelle des Ursulines qui abrite l’ensemble des collections de la Ville de Mons et bientôt la rénovation complète de la place Roosevelt avec en son centre la sculpture «Lucie et les Papillons».
Ces bâtiments situés à un jet de pierre de la nouvelle gare Calatrava constituent un quartier patrimonial remarquable. La rénovation du Vieux Logis en maison d’Hôtes de chanoinesses renforcera l’attractivité du quartier.

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
Le projet s’inscrit dans une dynamique qui essaie de revaloriser le territoire et son image de marque à travers des actions déjà entamées, notamment via la restauration de son patrimoine et la mise en place d’événements majeurs capables d’attirer un large public sur le territoire.
Le développement d’une offre hôtelière sur le site du Vieux Logis avec un opérateur de la région participe et renforce cette dynamique touristique du quartier.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
Les touristes régionaux, nationaux et internationaux ;
La Ville de Mons ;
L’UMONS.

Estimation :
45.000.000 € TVAC (rénovation site de la Chapelle Sainte-Marguerite & du vieux Logis)

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.