Projet de rénovation et réhabilitation du Modern Hotel

Le Modern est un bâtiment classé de style art nouveau à Soignies (1904).

Chef de file de l’action proposée :
Ville de Soignies

Partenaires / opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
Ville de Mons ; Ville de Bruxelles ; Centrissime ; Office Communal du Tourisme de Soignies ; Agence Wallonne du Patrimoine ; Musée Horta Bruxelles ; Service Patrimoine de la Ville de Soignies ; Architectes Auteur de projet.

Description de l’action :
C’est dans un contexte d’essor de la ville de Soignies au 19ème siècle que Firmin Ferbus, chef d’entreprise sonégien, décide d’implanter à Soignies un lieu de rencontre et de détente pour les hommes d’affaires et les voyageurs appartenant à la nouvelle bourgeoisie industrielle.

Il choisit judicieusement un lieu de passage, à l’angle formé par la rue de la Gare (1841) au centre-ville (rue de la Station), et celle qui mène au bassin carrier alors en plein développement (rue du Nouveau Monde) et sur l’axe Bruxelles-Paris.

L’architecte Emile François traduit l’envie de modernité en créant une œuvre d’art totale (intérieure et extérieure) selon les principes de l’Art Nouveau, en occupant tout l’espace disponible et en créant un dialogue entre les façades et l’intérieur du bâtiment. Dans les décors, on retrouve les lignes courbes, mais aussi des ornementations inspirées des arbres, fleurs et animaux (notamment dans les vitraux, ferronneries, etc.).

Ce bâtiment est un témoin unique en Wallonie, d’une tendance architecturale du début du 20ème siècle.

Le projet vise ici la restauration des façades, toitures, décors et mobiliers intérieurs ainsi que la réaffectation des étages. Le bâtiment remarquable tant à l’intérieur qu’à l’extérieur a toujours rempli une fonction d’Horeca et il a été maintenu dans son état d’origine. Le rez-de-chaussée et le sous-sol seront restaurés et réaménagés en maintenant toutes les traces du passé et de caractère Art Nouveau tout en pérennisant cette fonction originelle liée à l’Horeca.

Les étages étaient initialement occupés par des chambres d’hôtel. Ils ont ensuite été aménagés pour accueillir le logement du propriétaire. La réaffectation des étages pour du logement implique l’intégration d’une nouvelle circulation verticale complètement distincte de la fonction horeca. Le défi réside dans l’intégration de cette nouvelle circulation sans toucher aux éléments classés du monument.

Le programme des travaux se définit comme suit :
• Cave : cuisine et locaux annexes à l’activité horeca ;
• Rez-de-chaussée : brasserie de qualité, sanitaires, terrasse, accès PMR ;
• 1er étage : salle polyvalente (banquets/réunions/expositions notamment d’objets provenant de l’entreprise DUROBOR), bloc sanitaire et 1 logement ;
• 2eme étage : 1 logement ;
• Donner une fonction à la cour arrière.

L’idée du projet est de redonner la grandeur d’antan au Modern. Sa reconnaissance officielle de valeur patrimoniale apporte une mesure de protection destinée à assurer sa conservation et son entretien.

Sa restauration nécessite en outre la mise en œuvre de techniques spécifiques et met ainsi en exergue toute l’importance du bâtiment, et le symbole de toute une époque architecturale belge. 

La majesté du lieu « art nouveau », est un des derniers représentants de ce type d’architecture dans la Wallonie. De par ses spécificités historiques et sa reconversion en restaurant prestigieux et salle polyvalente, l’espace est voué à rayonner pour la ville et ses alentours. Par ailleurs, le Modern pourrait être la seule offre de ce type dans la périphérie de Soignies, mais aussi dans une périphérie bien plus large, à l’échelle de la Wallonie et de la Belgique.

Argumentaire :
Le Modern est situé à deux pas de l’actuelle gare de Soignies et à l’entrée de la Ville. Il offre un accès facile aux visiteurs de par sa position géographique et de par son offre de parking, située juste en face.

Comme déjà mentionné supra, ce lieu unique dans la région est un réel atout touristique pour le Cœur du Hainaut.

Ce projet pourrait également intéresser la Fondation Horta afin d’être intégré à leur programme touristique mettant en valeur des bâtiments Horta belges.

En réaffectant le site à une Brasserie, des produits locaux issus de circuits courts y seraient travaillés avec une carte proposant des spécialités régionales. Cela permettra d’avoir un horeca moyen de gamme, un secteur manquant selon le schéma de développement commercial de la Ville de Soignies.

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
La restauration du Modern vient compléter la volonté de venir fournir une offre de services touristiques de qualité sur le territoire local et régional.

Par ailleurs, il s’agit de venir compléter des actions déjà mises en œuvre sur le volet touristique à Soignies :
• La valorisation du centre historique de Soignies, avec la rénovation des rues adjacentes à la Collégiale ;
• La rénovation du parvis de la Collégiale ;
• La restauration de la Maison des Archers et des Remparts de la rue Neuve ;
• L’installation d’une stèle en hommage aux déportés sonégiens à Soltau, rue des Martyrs de Soltau ;
• L’acquisition de vélos à l’Office communal du Tourisme pour permettre à tout un chacun de découvrir l’entité autrement ;
• Un parcours touristique sur les façades millésimées.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
La ville de Soignies, les citoyens, le tourisme local, régional et national, Centrissime, l’Office communal du Tourisme de Soignies.   

Estimation :
Coût total des travaux TVAC : 2.600.000€

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.