Projet de réaménagement et d’extension du Parc Pater au sein de la Ville de Soignies

Ce projet a pour but de conjuguer l’attrait de la population pour les nouvelles formes de tourisme ; soit le tourisme « d’un jour », soit le tourisme dit « nature ».

La revalorisation touristique de ce site pourra facilement faire échos au sein des populations locales et voisines, et au sein des groupes de passionnés par la nature, le sport et la mobilité douce (vélo notamment).

Des liens pourront facilement aussi se créer entre les différents groupes « affinitaires » à la nature/l’environnement, etc. et/ou clubs sportifs de la région désireux de trouver un poumon vert en ville et à deux pas de chez eux, comme le projet se veut aussi être avant tout un projet de végétalisation de l’espace urbain.

En effet, ce site se situe dans un quartier extrêmement dense en habitats au niveau de la ville de Soignies.

Chef de file de l’action proposée :
Ville de Soignies

Partenaires / opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
Service des Travaux de la Ville ; Service Mobilité ; Service des Sports ; Office Communal du Tourisme ; Le service « Arbres remarquables » de la Province de Hainaut ; Centrissime ; Wallonie Belgique Tourisme.

Description de l’action :
Le projet vise :
• L’extension du Parc (ayant une superficie actuelle de 2 ha, celle-ci sera doublée pour atteindre 4 ha) ;
• Une liaison cyclo-piétonne reliant un nouveau quartier à la gare de Soignies (3 km) ;
• Un parc arboretum ;
• Un espace détente ;
• Des équipements sportifs comme une piste finlandaise, un terrain de Beach-volley, un terrain de basket…

Et tout cela, en complément des éléments déjà existants au sein du parc : skate Park, terrains de tennis, parcours vita, étang, maison de jeunes…

L’idée est que la majeure partie des travaux et aménagements envisagés devront être finalisés et accessibles au grand public dans le courant de l’année 2024.

Argumentaire :
Ce projet de végétalisation de l’espace public à deux pas de la gare de Soignies et du centre-ville et proche d’un nouveau projet de rénovation urbaine situé dans le quartier dit des Carrières de Soignies possède tous les atouts pour favoriser l’émergence d’un site « vert » au Cœur du Hainaut.

Par ailleurs, il sera très facile d’y intégrer des collaborations diverses et de faire émerger des balades à thème pour les passionnés ou non, petits et grands, en tout temps et tout au long de l’année (balade magique illuminée, balade sportive, balade nature guidée, etc.) au sein du parc.

De plus, lors de la revalorisation du parc, les usagers (citoyens ou non de la ville) seront encouragés, au-delà de réalisations pour la collectivité, à être une force de proposition pour mener à bien des projets au sein du parc qui serviront au quotidien et à la collectivité. 

Ce site vient aussi mettre l’accent sur la préservation de l’environnement et plus particulièrement de la Senne.

Pour rappel, la Senne prend sa source à Naast, près de Soignies, puis parcourt une distance de 103 km avant de se jeter dans la Dyle près de Malines. Elle traverse les trois régions de Belgique: la Région wallonne, où elle prend sa source, Bruxelles-Capitale et la Région flamande, où elle se jette dans la Dyle.

Mettre l’accent sur la préservation des eaux, des sols, des parcs et amplifier la biodiversité en vue aussi de réduire notre emprunte « destructrice » sur le monde, favoriser les modes de déplacement doux, la revalorisation des espaces verts, augmenter notre visibilité en tant que commune du commerce équitable en favorisant notamment les circuits courts, etc. reste une priorité de notre ville et de notre région.

La Ville de Soignies vise donc sur le plan écologique, à favoriser l’émergence de zones vertes et ce, en vue de transformer l’espace urbain et dès lors d’orienter tout citoyen vers ses jardins et pleines de jeux urbains afin d’offrir à tout citoyen un cadre favorisant le bien-être tout en proposant des activités innovantes et tendances.  

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
Ce projet visant à poursuivre la rénovation et l’aménagement du Parc Pater s’inscrit dans une vision plus large de bien-être et de protection de l’environnement, tout en encourageant la mobilité douce, grâce notamment à la liaison cyclo-piétonne qui complèterait le schéma de liaison cyclable actuel.

En effet, la ville de Soignies revoit actuellement son Plan communal de Mobilité et a été retenue dans le cadre de l’appel à projets « Communes Pilotes Wallonie Cyclable 2020 » avec un subside de 750.000€ à la clé.

Enfin, le Parc Pater se trouvant dans le quartier des Carrières, ce projet viendrait s’ajouter à l’embellissement du quartier, puisque la place et l’une des rues principales situées au cœur de celui-ci sont actuellement en travaux afin d’offrir un cadre plus vert, plus sécurisant, plus agréable et plus convivial.

Une belle métamorphose pour tout ce quartier historique, qui après avoir malheureusement connu la faillite de l’entreprise Durobor, pourrait retrouver un attrait environnemental et touristique, mais aussi sportif puisqu’en réaménagement le Parc Pater en accordant une place importante aux pratiques sportives tendances (piste finlandaise, beach-volley…), une complémentarité se fera avec le pôle sportif déjà présent au sein du quartier.

Par ailleurs, outre ces aspects, ce projet viendra compléter une offre attractive touristique sur le territoire du Cœur du Hainaut et s’inscrit dans une dynamique globale d’une offre attractive au niveau de la région du centre.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
La ville de Soignies, les familles et citoyens sonégiens, les écoles, les sportifs, le tourisme local et régional.

Estimation :
1.400.000€

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.