Développement d’une filière de maraîchage dans la Région du Centre

La Ville de La Louvière propose de développer la production, la transformation et la commercialisation de produits alimentaires locaux.

Chef de file de l’action proposée :
Ville de La Louvière

Partenaires/Opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
Bassin EFE ; CPAS ; Ferme Delsamme ; etc.

Description de l’action :
La Ville de La Louvière propose de relancer le projet déposé dans la programmation FEDER 2014-2020 et dans le cadre de l’appel à projets PM4.0 en 2016 pour développer la production, la transformation et la commercialisation de produits alimentaires locaux.
Dans ce cadre, la Ville envisage de créer :
– d’une part, une couveuse d’entreprises dédiées au maraîchage ;
– et, d’autre part, un centre dédié à la logistique et la transformation.

Argumentaire :
L’action tente de répondre à des enjeux qui dépassent les seuls enjeux du territoire communal. Elle s’inscrit dans un réseau qui commence tout doucement à se répandre sur le territoire wallon. Les ceintures alimentaires les plus proches sont celles de Charleroi et Tournai. Toutefois, elles s’appuient sur un réseau de producteurs sans pour autant s’appuyer sur la mise à disposition de services et d’outils structurels. La proposition qui est faite ici permet de combler un chaînon manquant et vient en complément de la dynamique actuelle au niveau de Mons-Borinage (projet de régie communale agricole) et de Dour (coopérative).

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
Cette action s’inscrit complètement dans les actions menées par le CPAS via son EFT « Ferme Delsamme » et son Restaurant le « Pré Vert ». Elle s’appuie également sur un réseau de producteurs locaux qui commence à s’étoffer et se diversifier.
Elle participe à la création d’emplois mais également au maintien des emplois d’agriculteurs existant. Elle permet de lutter également contre le réchauffement climatique. En effet, la promotion d’une agriculture locale et durable à des impacts notamment au niveau de la mobilité, de la gestion de l’eau, des déchets et donc permet de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Elle participe également à la formation des paysages et donc à la fiche action qui vise à créer une « Ville Parc » qui renforce les structures vertes et bleues de son territoire.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
Les jeunes qui souhaitent se lancer dans le maraîchage, les producteurs déjà bien installés dans la région, les restaurateurs, les collectivités, les citoyens pour l’aspect santé mais également la lutte contre le réchauffement climatique.

Estimation :
À déterminer.

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.