Création d’une « Ville Parc » qui renforce les structures vertes et bleues de son territoire

À l’horizon 2050, la Ville de La Louvière entend devenir une « Ville Parc » en mettant en valeur des paysages multiples et en se distinguant par la qualité de ses grands espaces non bâtis.

Chef de file de l’action proposée :
Ville de La Louvière

Partenaires / opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
SPW ; Province ; propriétaires privés ; citoyens ; Ferme Delsamme…

Description de l’action :
À l’horizon 2050, la Ville de La Louvière entend devenir une « Ville Parc » en mettant en valeur des paysages multiples et en se distinguant par la qualité de ses grands espaces non bâtis. Elle constitue le socle d’un territoire formé de centres civiques vivants et d’un tissu d’activités économiques multiples et résilientes. Cette action vise plus particulièrement quatre espaces stratégiques :
1. les canaux du Centre ;
2. la vallée de la Haine ;
3. le Parc Central ;
4. la vallée de la Housse et le Parc du Sport et de la Santé.
Pour chacun de ces espaces, un masterplan ambitieux existe. Il s’agira de les présenter en groupe de travail.

Argumentaire :
Cette action s’inscrit au sein d’un sillon industriel qui pourrait être mis à jour, à terme, comme Parc à l’échelle européenne. Elle vient répondre aux enjeux liés au réchauffement climatique et prépare le territoire à la transition écologique, sociale et économique. Elle permet également de promouvoir le tourisme vert qui se développe déjà via son réseau de points-nœuds. Elle permettra de créer de l’emploi local et poursuivre l’objectif vers un territoire « 0 Chômage ».

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
À l’échelle du territoire communal, cette action vient dans la prolongation de celles menées dans le cadre du PCDN et les différents aménagements déjà réalisés sur le territoire depuis une dizaine d’années. Elle permet également de lutter contre les effets du réchauffement climatique et notamment les inondations et les coulées de boues. Elle doit être menée en lien avec le développement d’une filière de maraîchage sur les terres fertiles de la Région du Centre, mais également dès que l’on réalise un nouvel aménagement que ce soit à l’échelle d’un quartier ou d’un maillage viaire. A l’échelle régionale, l’action s’intègre dans le réseau des points-noeuds et s’inscrit en appui d’autres territoires qui ont utilisé cette image du parc comme moteur de développement économique.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
Les citoyens, les entreprises, le monde de la culture et du tourisme, les communes limitrophes.

Estimation :
À définir.

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.