Art et Culture : Fête des lumières

Véritables moteurs en termes d’attractivité, les expositions internationales et les événements transdisciplinaires permettent de faire rayonner le territoire et de stimuler la relance économique locale.

Chef de file de l’action proposée :
Ville de Mons / Département Tourisme Culture

Partenaires / opérateurs mobilisés ou à mobiliser :
Office du Tourisme de la Ville de Mons ; Maison du Tourisme de la Région de Mons ; Ville de Mons (Pôle Muséal de la Ville de Mons, urbanisme, service événement…) ; visit Wallonia ; Communes du Borinage ; Fondation Mons 2025 ; Mars – Maison du Projet de la Maison Folie ; TEC ; pro vélo ; fournisseur énergie verte ; FabLab ; LivingLab ; Numediart ; UMONS ; Technocité ; GameMax ; …

Description de l’action :
Production d’une fête des lumières annuelle gratuite et accessible à tous. L’événement se veut participatif, interactif, innovant, patrimonial et éco-responsable (0 carbone). Une œuvre sera pérennisée et une ou plusieurs œuvres seront installées dans une commune du Borinage, à chaque édition, afin d’assurer un rayonnement territorial de cet événement et inciter les visiteurs à une mobilité douce et collective.

Argumentaire :
De telles opérations sont incontestablement des éléments moteurs en termes d’attractivité, de rayonnement national et international et d’image positive du territoire permettant de stimuler l’économie locale (relance). La Ville de Mons souhaite poursuivre cette politique événementielle dans la suite de la dynamique de Mons Capitale européenne de la Culture (2015) et de la Biennale d’Art et de Culture (2018 et 2021). Cette politique événementielle s’avère en outre être un puissant outil stratégique en termes de marketing urbain.
Cette dynamique a fait ses preuves en attirant de nombreux visiteurs nationaux et internationaux.
Le succès ne se calcule d’ailleurs pas uniquement en termes de visiteurs ou de recettes, mais également et surtout en matière de retombées économiques directes et indirectes.

Si ces projets événementiels visent essentiellement à développer l’activité touristique dans la région et à ancrer durablement Mons dans le paysage touristique européen, ils contribuent aussi :
• à développer une image positive de la région « Coeur du Hainaut » : l’image d’une ville et d’un territoire attractifs, qui ont à la fois conservé son patrimoine et initié des projets architecturaux ambitieux ;
• à développer un environnement urbain de qualité favorable à l’implantation d’entreprises économiques centrées sur la créativité (il existe en effet une corrélation étroite entre le développement économique, la qualité de vie et la culture) ;
• à promouvoir l’ensemble de l’offre culturelle et patrimoniale disponible dans la région ;
• à développer et professionnaliser le savoir-faire des équipes en place au sein du pôle muséal montois ;
• à promotionner l’ensemble de l’offre culturelle et patrimoniale disponible dans la région ;
• à renforcer un écosystème d’ICC fort dans la région via les startups et les centres de recherche ;
• à renforcer le statut d’une ville créative et innovante via ses écoles d’art ;
• à la rencontre entre les technologies et le patrimoine  permettant une  valorisation de ce dernier à l’échelle du territoire Mons-Borinage en attirant un public d’aujourd’hui ;
• à valoriser les savoir-faire wallons en la matière (arts numériques, digital…) ;
• à une co-création avec les citoyens, les écoles, les associations du territoire (participation citoyenne en amont, durant toute l’année et pendant l’événement) ;
• à favoriser la transition écologique par la mise en évidence de bonne pratique dans la manière de préparer et de vivre l’événement ;
• à la promotion des circuits-courts (collaboration Horeca).

Synergies et complémentarités avec d’autres actions en cours :
Poursuite de la fiche projet Wallonie 2020 : Expositions nouvelles générations, mapping, testing de nouvelles technologies (FEDER Museumlab),
Complémentarité avec le parcours d’art urbain (Mons 2015, Biennale, Office du Tourisme de la Ville de Mons), continuité avec la nuit des arts numériques (Biennale 2021).
Synergie avec l’offre touristique et cohérence avec les enjeux touristiques stratégiques de la ville.
Au même titre que les expositions internationales, il s’agit d’un produit de rayonnement national qui s’étend également aux différents marchés cibles internationaux de la destination.

Public cible et opérateurs bénéficiaires :
Grand public national et international.

Estimation :
6.000.000€ (1.000.000€ / an) pour la fête des lumières sur 6 ans

Apporter une contribution

Prénom et nom*
(n'apparait pas sur le web)
Hidden
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez la newsletter
du projet Cœur du Hainaut

L’agence de développement territorial IDEA coordonne le projet de territoire Cœur du Hainaut en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, touristiques, clubs d’entreprises, universitaires, centres de recherche, etc. du territoire.