Projet Interreg AD-in

Associé au projet AD-T (Alimentation durable transfrontalière), le projet AD-in (Alimentation durable inclusive) veut mettre en place un dispositif de coopération transfrontalière qui vise à rendre l'alimentation durable accessible aux personnes les plus vulnérables, en perte d'autonomie alimentaire.

Différentes actions seront réalisées sur la Ville de Binche afin de développer une stratégie "alimentation durable inclusive" à destination des publics en difficulté d'autonomie. Une séance d'information a lieu le 24 janvier 2019 à la Maison des Associations de Binche.

Les Haut de France comme le Hainaut vivent une situation sanitaire et sociale difficile où les maladies chroniques en lien avec une alimentation déséquilibrée de faible qualité nutritionnelle sont particulièrement élevées et en croissance. Pour agir sur cette problématique, il est indispensable de mettre en place une réponse globale qui travaille sur une transition du système agro-alimentaire et sur une réduction des inégalités sociales et de santé. Ad-in rassemble des collectivités territoriales et des associations qui agissent dans cette direction par la promotion de la santé et l'éducation populaire à la santé, l'environnement, la consommation responsable auprès de populations fragilisées économiquement, socialement et culturellement.

Le projet met en place 4 modules de travail complémentaires avec l'ambition d'essaimer et d'ancrer sa démarche dans les territoires locaux. Le premier s'adresse aux professionnels de l'insertion sociale. Il veut les intéresser et leur proposer des outils de formation sur l'alimentation durable inclusive. Le second s'adresse directement aux citoyens vulnérables pour leur proposer de vivre des expériences d'autonomisation alimentaire durable. Le troisième met en place des « ambassadeurs transfrontaliers» de l'alimentation durable pour pérenniser et disséminer la démarche. Le quatrième veut modéliser les actions par l'analyse et l'évaluation pour ensuite mobiliser et engager élus et techniciens des territoires pour ancrer les évolutions entamées. Cette organisation de travail se base sur le modèle anglo-saxon des 4E (Enable, Exemplify, Engage, Encourage) proposé par le Département britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA), qui vise à influencer efficacement et durablement les comportements.

L'ambition d'AD-in est de répondre à une situation commune sanitaire et sociale préoccupante en apportant des solutions innovantes, systémiques et partagées de part et d'autre de la frontière, afin de maximiser les ressources et réduire les barrières créées par la mise en place de réponses trop spécifiques. Ces solutions pourraient être partagées avec d'autres espaces frontaliers.

L'événement de lancement a eu lieu début février 2017.

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus