Haine bleue, voies vertes

L’action reprise dans notre plan d’actions stratégique porte sur la réalisation d’un « Master Plan de restructuration du territoire Cœur du Hainaut au départ de la rivière Haine ». Ce Masterplan vise à constituer une sorte de guide phasé permettant d’identifier et de prioriser les options à prendre et les opportunités à saisir pour générer une nouvelle attractivité sociale et économique au départ de la rivière Haine. Les aspects à aborder couvriront les thématiques suivantes : inondations, assainissement, maillage écologique, réappropriation sociale et éco-citoyenneté, cultures ou jardins sociaux, cadre de vie, tourisme, urbanisation de nouvelles poches d’habitat.

Un marché de service a été lancé afin de confier à un bureau d’experts l’élaboration de ce Masterplan. Celui-ci a été attribué fin 2013 au Consortium ECORES et ARCEA. L'étude, terminée en mai 2014, a permis de mettre d'autres éléments en avant tels que la subsistance de chancres urbains et de friches industrielles, le manque de valorisation de l'espace public à certains endroits, la déstructuration de quartiers urbains abandonnés, morcelés, etc.

Un avenant à l’étude a été souhaité par la ville de Mons.

Un portefeuille FEDER a été rédigé sur base des conclusions de cette étude. Celui-ci s’intitule « Master Plan Haine ». Son objectif vise à faire se réapproprier la Haine  par les citoyens et entreprises et de la repositionner comme espace public de vie et d’opportunité. Deux des six projets de ce portefeuille ont été acceptés.

Illustration avenant de la Ville de Mons.

 

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus