Danny Roosens, une force de caractère qui l’a mené loin

Né à Soignies en 1966, Danny Roosens n’est plus à présenter dans la région du Centre. En effet, ce chef d’entreprise dynamique et engagé est bien connu, à la tête de l’entreprise Roosens Bétons.

Une expérience de terrain

C’est très tôt que Danny intègre l’entreprise familiale : âgé d’à peine 14 ans, il stoppe ses études pour entrer dans la boîte et se former. Polyvalent, il s’attelle à toutes les tâches sans rechigner ; de l’entretien au bureau d’étude jusqu’à conduire les véhicules, il passe de métier en métier en apprenant sur le terrain. C’est qu’il la connaît son entreprise, à force d’y passer ses journées, ses weekends et ses vacances à œuvrer pour son fleurissement.

Il en passe des heures à la tâche, au point d’apprécier ses 9 mois de service militaire qui l’ont porté, pour la première fois, loin de chez lui.

Après une formation en gestion d’entreprise dans la poche, c’est tout naturellement qu’il devient actionnaire de Roosens Bétons, la plus ancienne société belge dans l’industrie du béton ! Créée en 1906 par ses arrières-grands-parents, il partage l’actionnariat avec son frère. Ce n’est qu’en 1976 que l’entreprise, qui a fait ses débuts au Bois-d’Haine (Manage), s’implante finalement à Familleureux (Seneffe).

Folklore & sport

Danny est fort investi dans les événements folkloriques qui animent le Centre : entre le Carnaval de La Louvière, celui de Binche, le goûter matrimonial du lundi de Pentecôte à Ecaussinnes ou encore l’Oberbayern marchois à Marches-Lez-Ecaussinnes, il aime faire la fête.

« J’ai même eu l’honneur d’entrer dans la confrérie de l’Ordre de Saint-Laurent à Manage et d’être sacré « citoyen d’honneur » à Ecaussinnes, aux côtés de mon ami restaurateur du Pilori » expose Danny. « Habitant Écaussinnes depuis plus de 25 ans, ce fut une vraie récompense pour moi ».

Fervent amateur de VTT (les routes non macadamisées du Hainaut n’ont plus aucun secret pour lui), il a désormais plaisir à se mettre en selle en vélo, principalement depuis la constitution de l’équipe cycliste Wanty-Gobert qui a impulsé un réel engouement dans la région.

Président du Rugby Club de Soignies, il se réjouit de la décision toute récente de construction d’un complexe de 265 m² dédié au rugby, accompagné de l’aménagement d’un terrain synthétique (pour en savoir plus, cliquez ici). De bon augure pour le développement du sport dans la Ville, Capitale de la pierre bleue !

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus