Alice on the Roof

Accueillante, simple et chaleureuse, Alice on the Roof, de son vrai nom Alice Dutoit, nous fait l’honneur de cette interview, à l’aube de cette nouvelle année.

 

Parler de son ancrage au territoire est facile pour Alice qui revient régulièrement à Sirault (Saint-Ghislain) d’où elle est originaire et où elle vit actuellement. Ses parents et grands-parents y habitent également et il n’y a pas si longtemps, Alice se produisait dans leur maison pour un concert décalé et très intimiste dans le cadre de la sortie de son nouvel album « Madame » !

Alice a grandi dans la région du Cœur du Hainaut : elle a fréquenté l’académie de musique à Saint-Ghislain, a chanté dans la chorale « Les grillons » d’Hautrage pendant près de 15 ans, a étudié pour devenir institutrice à Braine-le-Comte.

Sa deuxième rhéto aux Etats-Unis lui ouvre l’esprit et renforce son caractère ; elle se lance ensuite dans l’aventure « The Voice Belgique 2014 » qui la propulse sur la scène belge et internationale avec ses premiers succès musicaux.

 

Est-ce que vos racines ont influencé votre carrière ?

Il va sans dire que c’est avec un grand « OUI » que répond Alice. Illustration évidente avec son clip « Malade » tourné dans son propre village !

La vidéo démarre avec une conversation tournée avec ses grands-parents au sein de la maison familiale où Alice mange de la tarte au sucre. Dans un clip très décalé et très « belge » (avec la présence remarquée du chanteur Arno), les spectateurs entrent dans l’intimité d’Alice.

« Les gens sont simples et chaleureux, j’adore rentrer à la maison, retrouver mes amis dans le coin, manger de la tarte au sucre chez mes grands-parents, retrouver mon chez-moi » se réjouit Alice.

Ce trait de caractère surprend parfois ses collègues français qui s’étonnent de voir la chanteuse apprécier autant son retour aux sources.

« On est fait comme l’on est, maman m’a dit » chante-t-elle par ailleurs dans son clip…

 

Avez-vous quelques anecdotes à nous raconter en lien avec vos racines ?

« La majeure partie de mes musiciens viennent du coin (Jurbise, Mons, La Louvière) et nous aimons rire avec les techniciens partout en France… en parlant borain ».

« Ca va m’biau ? »
lancent-ils régulièrement en cours de tournée. Après une traduction, tous se plaisent à reprendre l’expression à tire-larigot.

 

Demain à Liège lors d’une soirée animée en direct sur la RTBF auront lieu les « D6bels Music Awards ». Alice est nominée dans différentes catégories dont notamment celle de l’artiste féminine de l’année et du meilleur clip avec sa vidéo « Malade ». Souhaitons-lui beaucoup de succès !

 

Retrouvez la newsletter du projet de territoire "Coeur du Hainaut" envoyée mensuellement et qui s'attarde sur des success stoires locales, sur des projets prometteurs et multipartenaires et qui épingle à chaque fois une personnalité fière d'y vivre, d'y étudier ou d'y travailler : inscription et découverte des précédentes éditions en cliquant ici !

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus