Actualités

27 03 2013

Retour sur le colloque Paysage Transfrontalier : Ecriture des paysages d'une regénération industrielle


Ces 27 et 28 mars 2013, l'UMons, et plus spécifiquement sa Faculté d'Architecture et d'Urbanisme, organisait dans le cadre du projet de territoire Coeur du Hainaut, Centre d'énergies un colloque transfrontalier sur le thème de l'écriture des paysages de la régénération industrielle.

Au départ d'une collaboration inédite avec France 3 et d'un reportage intitulé "Nos nouveaux paysages", divers orateurs aux profils variés se sont succédés au cours de ces journées de réflexion et d'échanges pour apporter un nouvel éclairage large et diversifié sur une thématique qui touche pleinement le Coeur du Hainaut.

Ces regards croisés, au-delà de leurs vertus pédagogiques, ont été matière à sensibiliser aux pratiques nouvelles et à repenser l'identité de nos activités humaines au sein d'un territoire à mieux reconnaître pour mieux le partager. Une douzaine de conférences, présentées à près de 600 participants, ont multiplié en tous les cas les réflexions s'articulant autour de nos paysages sur des questions relatives au patrimoine, à l'énergie, à la société et à la culture.

De nombreux experts belges et étrangers ont animé ces deux journées, avec notamment la participation conjointe de JNC et PETER LATZ + PARTNER, deux agences de paysagisme internationnalement reconnues. Leurs travaux s'impliquent conceptuellement dans les formes de la régénération industrielle, liées tant aux pollutions qu'aux réappropriations sociales et culturelles du territoire.

Ce qu'ils en disent...

" Je suis ravi de constater une réelle volonté de sensibilisation à la thématique paysagère. Les informations et outils présentés lors de cette conférence étaient très intéressants et faisaient sens dans cette démarche de sensibilisation mais surtout ce colloque est un vrai lieu de rencontres et d'échanges dans le monde architectural" déclare Michel Duquaine, Architecte indépendant et enseignant à la Faculté d'Architecture de l'UMons.

"J'ai beaucoup apprécié l'approche pluridisciplinaire du colloque et l'implication d'acteurs aux profils divers : académique - opérationnel - praticien. L'évolution du généraliste vers le spécifique était très pertinente. C'était un véritable zoom qui permettait tant une vue globale du sujet qu'une approche en profondeur. J'ai également pleinement perçu une transposabilité possible vers le projet de territoire Coeur du Hainaut et notamment au travers de la mise en place du projet de parc de la Deûle à Lille. Les pistes concernant la gestion des intercations entre les différents acteurs qui ont été évoquées étaient surtout pertinentes" explique Madame Natalia Rieznik Lamana, expert en urbanisme au sein du bureau d'études ARIES.

"Lors de ce colloque, j'ai réellement ressenti la possibilité au niveau de l'architecture contemporaine. On a pu voir au cours de ces interventions des projets concrets qui font que l'on sent que cela bouge, qu'une dynamique se met en place sur le terrain et ça fait du bien !" indique Stéphanie Perreman, Conseillère en Aménagement du Territoire à la Ville de Soignies.

"Ces différents témoignages m'ont permis de davantage appréhender l'importance du paysage et de l'urbanisme dans l'architecture. Par ailleurs, une relation forte est clairement établie entre les projets réalisés dans le cadre de nos différents cours et les thématiques abodées lors de ces deux journées d'échange. C'est indéniablement une source d'information supplémentaire très riche pour la réalisation de nos projets futurs" témoigne Albane Amoros, Etudiante à la Faculté d'Architecture de l'UMons à l'issue du colloque.

"Les intervenants de ce colloque étaient remarquables ! J'ai beaucoup apprécié la couverture large qui nous permet de mieux appréhender le projet de territoire "Coeur du Hainaut" et qui nous a aussi montré de superbes projets spécifiques. Voir comment on peut oser changer les choses, oser monter un projet, est très motivant. Ce colloque nous montre qu'on peut y croire. Cette journée m'a aussi montré comment trouver les bons spécialistes, les bons contacts et trouver des objectifs communs à tous les partenaires. Les gens sont en attente par rapport à une sensibilisation telle que celle-ci. Il faudrait pouvoir leur montrer ce qui a été fait et dit lors de ces deux journées. Pour moi, c'est une vraie bouffée d'optimisme" nous dit Véronique Waroux, Conseillère communale à la commune de Péruwelz.

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus