Actualités

11 03 2020

Quels enjeux, vision et esquisses de projets pour le Cœur du Hainaut à l’horizon 2030-2050 ?


À l’occasion de la nouvelle programmation Feder 2021-2027, IDEA a pris l’initiative d’une nouvelle dynamique prospective et stratégique sur le territoire « Cœur du Hainaut ». Les forces vives de la région se sont mobilisées durant 2 jours pour définir et co-construire une nouvelle vision pour le territoire et ce, afin d’y inscrire les prochains projets supracommunaux et multipartenaires de grande envergure.

Le Cœur du Hainaut, un bassin de vie

Plus de dix ans après le lancement du projet de territoire « Cœur du Hainaut », une réflexion stratégique entre les acteurs du territoire (villes et communes, universités, centres de recherche, entreprises, hôpitaux, représentants du Parlement/Sénat, Province du Hainaut, etc.) était indispensable. Le Cœur du Hainaut rassemble 25 communes et plus de 540.000 habitants.

5 ambitions

Cinq ambitions guidaient les échanges :
1.    préparer la programmation Feder sur le territoire par des dynamiques délibératives ;
2.    revisiter les travaux du projet de territoire, mais aussi les apports des études menées sur le Centre et le Borinage ;
3.    activer les acteurs du territoire et renforcer leur réseautage territorial autour de nouvelles formes de coopération et de projets communs ;
4.    donner une nouvelle impulsion au territoire à un moment particulier où il s'agit de faire face et de contribuer aux grands tournants de la Wallonie, de la Belgique et de l'Europe ainsi que répondre aux grandes transitions économique, énergétique, environnementale et numérique ;
5.    lancer un signal fort envers les partenaires privés et publics pour indiquer la nouvelle mise en mouvement du territoire.

Intérêt manifeste auprès des participants

Les membres du Conseil de Développement du Cœur du Hainaut, élargi en octobre 2016, ont donc été remobilisés l’espace de deux jours aux Ateliers des Fucam (Mons) pour débattre et déterminer les enjeux et actions prioritaires du territoire à l’horizon 2030-2050.

Un état d’esprit positif partagé par de nombreux participants…

« Une démarche prospective était indispensable pour redonner un nouveau souffle au Conseil de Développement » souligne Ahmed RYADI, Président du Conseil de Développement du territoire.

« Une réelle dynamique d’échanges et de partages a été au cœur de ces deux jours de rassemblement. Les enjeux de l’entreprenariat, de la recherche et du développement, de la formation … ont été soulignés » relate Philippe DUBOIS, Recteur de l’UMONS.

« Ce sont plus de 80 personnes d’horizon divers qui ont pris part aux échanges et à cette dynamique de co-construction au profit du Cœur du Hainaut au cours de ces 2 journées de travail. Universités, Centres de recherche, hôpitaux, acteurs du tourisme, Villes et Communes, Syndicats, Centres de Formation ou bien encore des entreprises … soit plus de 40 structures ! Ceci dénote une réelle mobilisation des forces vives du territoire. » déclare Jacques GOBERT, Président d’IDEA et Bourgmestre de La Louvière.

« Les participants ont déterminé ensemble, avec écoute et débats, les moments-clés qui ont jalonné l’histoire récente du territoire et qui ont amené le Cœur du Hainaut à être ce qu’il est actuellement avec, comme perspective de ces deux jours de travail, une vision 2050 ambitieuse et partagée par tous » raconte Fabrice DEBRUYN, Coordinateur de l’Instance Bassin EFE.

Enjeux, vision et esquisses de projets pour le Cœur du Hainaut

Entre avenir souhaité et imaginé dans la vision 2025 du territoire et la réalité actuelle, du chemin a été parcouru, mais parfois pas sur la même trajectoire qu’imaginé il y a 30 ans...

 

Le travail de compilation de ces deux jours de travail sera réalisé par l’équipe technique du Cœur du Hainaut (IDEA) et permettra, dans un avenir proche, de donner les grandes orientations des prochains projets à intégrer dans la programmation Feder à venir.
Jean Janss, Inspecteur général au Département de la Coordination des fonds structurels, a présenté rapidement les grandes tendances du programme opérationnel des fonds structurels à venir. Les ateliers organisés lors de ces deux jours de travail ont été animés par l’Institut Destrée (Philippe Destatte).

Retour en images (3'30)

Agenda

Tout l'agenda

Actualités

Toutes les actus